Sommaire

L’andrologie (racine étymologique venant du grec andros, homme) est la spécialité médicale qui s’occupe de la santé masculine, en particulier pour les problèmes de l’appareil reproducteur masculin et les problèmes urologiques particuliers aux individus mâles ( Source Wikipedia, https://fr.wikipedia.org/wiki/Andrologie ).

Qu’est-ce que fait un andrologue ?

C’est un médecin spécialisé dans les maladies de la zone génitale de l’homme et les problèmes de fertilité masculine ; Il peut être généraliste, urologue (spécialiste de l’appareil urinaire), endocrinologue (spécialiste des hormones), gynécologue ou sexologue (thérapeute traitant les problèmes liés à la sexualité.

L’andrologue est un médecin qui a suivi en premier lieu une spécialisation dans l’étude du système génito-urinaire (urologue). Puis il oriente sa formation complémentaire dans le système reproducteur de l’homme. Les patients de ce praticien sont donc exclusivement des hommes, en opposition avec l’urologue qui peut traiter les problèmes des deux sexes. 

On peut donc dire que l’andrologue est pour l’homme ce que le gynécologue est pour la femme.

Il n’existe pas de spécialité chirurgicale en Andrologie. En effet, cette spécialité médicale est généralement assurée par l’urologue, qui peut avoir une expertise approfondie en ayant suivi entre-autre, un DU Andrologie.

Pourquoi aller voir l’andrologue ?

Un certain nombre d’hommes ont encore des difficultés à consulter un andrologue, les maladies de la zone génitale étant perçues comme honteuses. A l’extrême, ces hommes préféreront souffrir et ne pas se soigner, voire renoncer à toute sexualité, par peur d’exhiber leur problème à un tiers, fût-il médecin. Ils préfèrent s’abstenir de toute vérification, évitant ainsi d’être confrontés à ce qu’ils vivent comme une blessure narcissique. 

Une mycose sera négligée pendant des semaines ou des mois alors qu’une simple crème pourrait résoudre le problème rapidement. Des brûlures ou des douleurs seront supportées, alors qu’il s’agit peut-être du signe avant-coureur d’une maladie plus sérieuse (IST, diabète, cancer). 

Des troubles à répétition seront acceptés sans se préoccuper ni de soi ni de sa partenaire, et sans se poser trop de questions. 

Compte tenu de l’importance symbolique des organes génitaux, l’angoisse suscitée par ces difficultés est en général bien supérieure à celle qu’éprouvent les femmes devant le même type de problèmes.

La règle d’or est que tout nouveau symptôme douloureux ou gênant doit entraîner un examen médical. Le généraliste peut être consulté en premier lieu. 

Si la douleur revient régulièrement, ne pas la négliger au prétexte qu’« on y est habitué». Une atteinte chronique des testicules ou de l’urètre, une gêne du gland, une chute brutale du désir attirent l’attention Sur un problème qui se situe là et pas ailleurs et qui ne doit plus rien au hasard, puisque, justement, il se répète chroniquement ou s’installe durablement. 

Le dysfonctionnement érectile, ou troubles de l’érection, les troubles de l’éjaculation, les problèmes d’érection, les dérèglements androgéniques ou encore l’infertilité sont une partie des compétences de l’andrologie.

Comment coûte la consultation, est-ce remboursé ?

Une consultation chez un andrologue est soumis aux mêmes règles qu’une consultation chez un spécialiste. Le médecin peut donc pratiquer le dépassement d’honoraire.
Lorsqu’elle est prescrite par votre médecin généraliste, la consultation est prise en charge par la caisse de Sécurité Sociale.

Ou prendre rendez-vous avec un andrologue ?

La Société d’andrologie de langue française publie la liste de ses membres partout en France www.salf.fr

Dans l’ensemble de nos centres de traitement spécialisés dans les ondes de choc, vous trouverez un spécialiste en andrologie, à-même de vous renseigner et vous soigner dans les meilleures conditions.

Retrouvez nos centres en cliquant içi.

Ou pour plus d’information, remplissez le questionnaire ci-dessous.

Posez toutes vos questions