Traitement de la dysfonction érectile par ondes de choc : Matériel ED1000

Une expertise Medispec / Novelator

Fort de plus de 20 ans d’expérience dans les solutions de traitement médical à base d’ondes de choc, Medispec bénéficie d’une expertise mondialement reconnue, notamment dans sa capacité à introduire des produits innovants, fiables et faciles à utiliser.

Les appareils Medispec sont aujourd’hui présents dans plus de 80 pays à travers le monde. Ils sont utilisés dans les cliniques, les centres médicaux et hospitaliers, en cardiologie (traitement de l’ischémie myocardique) et en orthopédie / rhumatologie (traitement de différents types de lésions de l’appareil locomoteur, en particulier les calcifications de l’épaule, les tendinopathies, les bursites et les fasciites plantaires).

L’ED 1000 est la solution de Medispec au traitement de la dysfonction érectile par ondes de choc de faible intensité.

ED1000 – la solution pour les troubles de l’érection :

Qu’est-ce que les ondes de choc ? 

Les ondes de choc sont des ondes dites acoustiques , observées par exemple dans les effets de répercussion du tonnerre ou bien d’applaudissements en masse. Il s’agit de bulles de gaz microscopiques éclatant dans un liquide où une énergie mécanique se déverse à des distances variables selon la puissance de l’action. Le signal peut s’estomper aussitôt ou bien se propager, provoquant parfois même une destruction de structures solides. 
L’onde de choc a deux composantes : 

  • Un premier pic où la pression est extrêmement puissante, dont la durée est inférieure ou égale à 10 ns et où un effet direct est observé. 
  • Une baisse de pression donnant lieu à une onde élastique. Il s’agit de l’effet indirect, ou cavitation, signifiant le retour à l’état gazeux des bulles dans le liquide. 

Les ondes de choc sur le corps humain 

Les effets des ondes de choc extracorporelles sur le corps humain ont été découverts suite à la seconde guerre mondiale : il s’est avéré que des naufragés touchés par les ondes de bombes sous-marines avaient développé des lésions pulmonaires internes sans aucune blessure externe. Puis des études en Allemagne à la fin des années 60 ont permis de montrer que les organes “principaux” (cerveau, poumons, cœur, appareil digestif, nerfs et vaisseaux sanguins) étaient gravement touchés par les ondes de choc tandis que les tissus tels que les muscles, la graisse, le tissu conjonctif et même le tissu osseux (jusqu’à une certaine puissance) ne subissaient pas de traumatisme notable. 


C’est en urologie, en 1971, que les ondes de choc sont utilisées pour la première fois de manière chirurgicale pour la fragmentation des lithiases urinaires par lithotritie. Il s’agit d’un traitement aujourd’hui toujours hautement utilisé. 

En 1986, alors qu’une tentative de destruction de calcul de bas-uretère proche de la hanche est réalisée, on découvre l’effet d’ostéogenèse des ondes de choc sur les os (stimulation de la création d’ostéoblastes, cellules indispensables à la régénération de l’os). Une première fracture est alors traitée de cette manière deux ans plus tard, menant à la mise sur le marché du premier appareil spécialisé: OssaTron . L’ISMST (International Society for Musculoskeletal Shockwave Therapy) est alors créée. 

C’est en 2010 qu’est apparu l’utilisation des Ondes de choc dans le traitement des troubles de l’érection. De très nombreuses études effectuées avec la machine ED1000 Medispec ont depuis lors démontré l’efficacité de ce traitement.

Les différents type d’ondes de choc

Il existe deux types d’ondes de choc extracorporelles : les ondes de choc radiales et les ondes de choc focales. Chez Novelator / Medispec, nous privilégions les ondes de choc focales dans le traitement des troubles de l’érection et de la maladie de Lapeyronie.

Les ondes de choc focales (ESWT pour Extracorporeal shockwave therapy) sont des ondes acoustiques destinées à traiter par une action mécanique profonde (jusqu’à 134 mm) mais douce, sans lésion sur les tissus superficiels. Ces ondes focales se différencient des ondes radiales, car sont beaucoup plus puissantes et sont utilisées exclusivement sous contrôle médical ( médecin ou chirurgien urologue ). 

  • Les ondes de choc sont des ondes acoustiques caractérisées par des amplitudes de pression élevées de survenue très rapide 
  • Ces ondes se propagent dans l’eau ou les tissus mous à l’égal des ultrasons sans effet thermique.

On compte jusqu’à 1000 bars de puissance avec une durée d’environ 30 nanosecondes pour l’administration d’une onde de pression. Le taux de réussite est relativement élevé en comparaison à d’autres traitements.

Trois générateurs différents existent pour la délivrance des ondes : 

  • L’émission d’ondes électro-hydrauliques ( Solution Novelator / Medispec ): Ces ondes sont considérées comme les plus efficaces car ayant une énergie davantage positive grâce à une focale plus importante.
  • Les ondes électro-magnétiques.
  • Les ondes piézo-électriques : Elles agissent par effet de polarisation et de dépolarisation sous l’action mécanique de l’applicateur focal. 


Aucune anesthésie ni imagerie ne sont nécessaire au traitement par ondes focales. 

Description de l’applicateur focal 

L’applicateur se présente par une forme courbée avec au bout un réflecteur recouvert d’une membrane. Le point focal est à positionner sur la zone à traiter car les ondes de choc, une fois réfléchies sur les parois du réflecteur, se localisent directement sur ce point. Le réflecteur est rempli d’eau et la décharge provoque une explosion avec propagation de la pression dans le liquide. 

Principe actif :

Les microtraumatismes induits par les ondes de choc activent des cellules réparatrices qui sécrètent des facteurs de croissance permettant de réparer les nerfs, le muscle lisse et les vaisseaux.

Micro-traumatismes répétés sur les tissus 

↓↓

Activation de cellules souches répératrices

Sécrétion de facteurs de croissance

Proliferation cellulaire

↓ ↓ ↓ ↓ ↓

Néovascularisation

Neuro-régénération

Restauration musculaire lisse

En conclusion :

 . C’est une technologie brevetée, exclusive et innovante

 . Qui a fait l’objet d’études cliniques contrôlées reconnues par la communauté médicale internationale

 . Elle est déjà utilisée dans plus de 30 pays à travers le monde

 . Elle a déjà traité avec succès plus de 100 000 patients souffrant de dysfonction érectile et/ou d’impuissance

 . Elle respecte les normes CE

Posez toutes vos questions