Éligibilité du patient au traitement Novelator : Les critères de sélection.

Trois types de patients répondent à un traitement des dysfonctionnements érectiles par ondes de choc extracorporelles à faible intensité :
les hommes représentant des facteurs de risque cardio- vasculaire (sédentarité, obésité, tabagisme..), ceux souffrant de maladies cardio-vasculaires (hyper tension artérielle, coronaropathie, dyslipidémie, artériopathie chronique des membres inférieurs…) ou diabète.
En dehors de ces critères, il est peu probable que le traitement par ondes de choc soit efficace. C’est particulièrement vrai pour les patients ayant une DE post-prostatectomie, plus largement en post chirurgie carcinologique ou radiothérapie pelvienne.
Avant toute prescription du traitement, une visite d’inclusion vient ou non valider la prescription des soins. Les points à contrôler au minimum avec le patient potentiel doivent être : les données d’ordre général, poids, taille, âge, ancienneté et récurrence du dysfonctionnement érectile, facteurs de risque (tabac, alcool, sédentarité…), maladies cardiovasculaires (dyslipidémie, HTA, coronaropathie, artériopathie chronique des membres inférieurs O/N), diabète, traitements antérieurs du dysfonctionnement (IPDE 5, IIC PGE1, vacuum), Erection Hardness Scale, IIEF-ED.

Globalement, on estime que 70% des patients souffrant de dysfonctionnement érectile sont éligibles au traitement par ondes de choc extracorporelles (les 30% restant rencontrant à la base des troubles hormonaux, psychologiques ou neuronaux), qu’ils répondent ou non aux IPDE 5.

Posez toutes vos questions