Maladie de Lapeyronie

La maladie de Lapeyronie, ou Induratio Penis Plastica, décrite en 1743 par François Gigot de Lapeyronie (1678–1747), est une pathologie caractérisée par la formation d’une plaque de fibrose. Elle peut être associée à une dysfonction érectile et à des douleurs lors de l’érection. Cette maladie concerne l’homme le plus souvent dans la cinquantaine, actif sexuellement, victime du vieillissement tissulaire.

Ce phénomène peut aboutir à une déformation de la verge (courbure, rétrécissement, étranglement, raccourcissement) et donc créer des difficultés lors de la pénétration. Les stades précoces de la maladie de Lapeyronie sont caractérisés par une réponse inflammatoire, parfois douloureuse, et formant une plaque rigide de tissus fibreux, à base de calcification et/ou d’ossification .

Maladie fréquente, elle touche près de 5% de la population masculine.

De nombreux travaux actuellement menés et publiés ont démontré formellement que le traitement par ondes de choc sur la plaque de tissus fibreux, et ce pendant la phase inflammatoire et douloureuse du développement de la maladie, supprime complètement les douleurs.